Emmanuel Macron rencontre Donald Trump

Mercredi 24 mai Bruxelles. Des militaires surveillent une manifestation depuis un balcon

Mercredi 24 mai Bruxelles. Des militaires surveillent une manifestation depuis un balcon

Le 45e président des Etats-Unis Donald Trump a quitté jeudi vers 20h45 le territoire belge via l'aéroport militaire de Melsbroek, a constaté un journaliste de l'agence Belga sur place.

'Les membres de l'OTAN doivent enfin payer leur part et remplir leurs obligations financières', a lancé M. Trump.

"Il n'a pas mâché ses mots", a admis M. Stoltenberg mais "il a clairement exprimé son soutien à l'Otan", se félicitant que l'administration Trump propose d'augmenter de 40% les budgets alloués aux déploiements de soldats américains en Europe en 2018. Les deux dirigeants ont principalement abordé la lutte contre le terrorisme, sujet particulièrement brûlant après l'attentant survenu à Manchester lundi. L'échange d'une heure et demie, en anglais, a été direct et "très franc ".

Le président américain prendra quant à lui la direction du quartier européen pour une rencontre avec les présidents du Conseil et de la Commission européenne, Donald Tusk et Jean-Claude Juncker, élargie ensuite au président du Parlement européen, Antonio Tajani et à la Haute Représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini. M. Macron a demandé à M. Trump de ne pas faire preuve de "précipitation" quant à un éventuel retrait américain de l'accord, qui lie 195 Etats.

Nouveau venu dans la diplomatie internationale, Emmanuel Macron s'est rendu jeudi à Bruxelles pour un sommet de l'OTAN avant de se diriger vers la Sicile pour le sommet du G7, qui réunit aussi l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Japon et le Canada.

Pour son premier sommet de l'Otan, rebaptisé "réunion spéciale", le président américain peut donc se féliciter du "deal " sur les deux seuls sujets mis à l'ordre du jour: le rôle de l'Otan dans la lutte contre le terrorisme et le partage du fardeau entre alliés.

Emmanuel Macron fait avec cette rencontre et le sommet de l'Alliance atlantique qui suivra, ses premiers pas sur la scène diplomatique internationale.

"Ceci est injuste pour les gens et contribuables" américains, a-t-il estimé, soulignant que 23 des 28 pays membres ne payaient "toujours pas ce qu'ils devraient".

Quelques jours avant sa prise de fonction, il avait notamment prédit que "d'autres pays (allaient) quitter" l'UE en suivant l'exemple de Londres et du Brexit. Plusieurs manifestations et actions ont également été organisées à cette occasion.

Si la première, sur le perron de l'ambassade américaine à Bruxelles, sous le regard de Melania Trump, fut brève, on s'attachera particulièrement aux deux suivantes.

Recommended News

  • Cyril Hanouna piège des homosexuels en direct et provoque un énorme tollé

    Il a répondu en direct aux hommes qui le contactaient, recourant à la caricature pour se donner une attitude efféminée". Ce soir-là, l'animateur de C8 avait contacté deux commissariats.

    Daech revendique l'attentat de Manchester

    La première ministre britannique Theresa May a présidé un conseil de sécurité qui s'est tenu au 10, Downing Street, à Londres. En outre, un incident a semé l'émoi mardi à la mi-journée dans un centre commercial de Manchester .

    En Israël, Trump espère relancer le processus de paix

    Trump, Melania et Ivanka, qui est aussi sa conseillère à la Maison Blanche, se sont rendues dans la partie réservée aux femmes. En surplomb du mur s'étend l'esplanade des Mosquées (le mont du Temple pour les juifs), troisième lieu saint de l'islam.
  • Avec Trump, premier vol direct entre l'Arabie et Israël

    Ces subtilités n'avaient sans doute pas lieu d'être dans un discours surtout destiné à rassurer des alliés et à donner de Trump une image plus posée.

    Stan Wawrinka éliminé en 1/8e de finale par John Isner — ATP Rome

    Zverev fera face à un autre puissant serveur en demi-finale, alors qu'il sera confronté à l'Américain John Isner . Nadal a triomphé aux tournois sur terre battue de Monte-Carlo, Barcelone et Madrid plus tôt ce printemps.
    Méga-contrats pour Trump en Arabie saoudite

    Méga-contrats pour Trump en Arabie saoudite

    La Première dame, Mélania Trump, et le président des Etats-Unis, Donald Trump , arrivent en Arabie saoudite , le 20 mai 2017. McMaster, a promis un discours " source d'inspiration " mais aussi " franc ". "Je pense que l'islam nous déteste".
  • Cleveland se promène et San Antonio rechute — NBA

    Cleveland se promène et San Antonio rechute — NBA

    Le Sud-Américain (12 pts, 7 rbs) n'a pas été le seul remplaçant à se mettre en évidence. Dans le camp adverse, James Harden s'est lui aussi employé de son mieux.
    Tennis: Djokovic va en quarts du Masters 1000 de Rome

    Tennis: Djokovic va en quarts du Masters 1000 de Rome

    Un orage est passé sur Rome, accompagné d'une averse, alors que Djokovic menait 6-1, 1-2. Surtout, " Djoko " s'est dit satisfait de ses progrès après plusieurs mois difficiles.
    Donald Trump en Arabie saoudite pour parler terrorisme et contrats d'armement

    Donald Trump en Arabie saoudite pour parler terrorisme et contrats d'armement

    Le cortège officiel est ensuite parti en direction d'un grand hôtel de la capitale pavoisée de drapeaux saoudiens et américains. L'Arabie saoudite , majoritairement sunnite, considère l'Iran, puissance chiite, comme son principal rival au Moyen-Orient.
  • Un kamikaze d'origine libyenne "connu" des autorités — Manchester

    Trois hommes ont été arrêtés dans la nuit au sud de Manchester, après l'arrestation mardi d'un homme de 23 ans dans la même zone. Il a été interpéllé mardi soir et leur père, Ramadan Abedi, mercredi à Ayn Zera, un faubourg de Tripoli.

    Trump, premier président américain en exercice au mur des Lamentations

    Donald Trump a débuté hier une tournée internationale qui l'emmène de l'Arabie saoudite à la Sicile en passant par Israël. Les juifs continuent à révérer le promontoire comme le mont du Temple, mais ne sont pas autorisés à y prier.
    Les salariés reçus à la préfecture de Guéret — GM&S

    Les salariés reçus à la préfecture de Guéret — GM&S

    Ce week-end, il a pu s'entretenir avec Carlos Ghosn, le PDG de Renault, et Carlos Tavares, le président du directoire de PSA. L'usine est occupée depuis plus d'une semaine par les salariés qui affirment l'avoir " piégée " avec des bonbonnes de gaz.

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.